LES BLOCS DE SECOURS :

Vente, installation & entretien



Règles d’installation pour les BAES d’évacuation

Les blocs autonomes utilisés pour l'éclairage d'évacuation pour guider vers les sorties et éviter les obstacles doivent être :

  • permanent à fluorescence; ou
  • à incandescence ; ou
  • non permanent à fluorescence équipé d’un système automatique de test intégré (SATI) ; ou
  • à diode électroluminescente (ou autres sources lumineuses) équipé d’un système SATI.
  • Le système SATI est conforme à la norme NF C 71-820 (mai 1999)

Il sera installé :

  • 1 bloc à chaque sortie et à chaque sortie de secours
  • 1 bloc à chaque obstacle, changement de direction avec un Pictogramme approprié sur chaque bloc

L'éclairage d'évacuation de chaque dégagement d'une longueur supérieure à 15 mètres, doit être assuré par au moins 2 blocs autonomes.


Les différents types de blocs de secours :

Un éclairage de secours est obligatoire dans les escaliers des immeubles de 3ème et 4ème famille (art. 27 de l'arrêté du 21 janvier 1986).
Dans les parkings enterrés un dispositif d'éclairage de secours doit être installé.

Ils ont une faible durée de vie (3 à 4 ans en moyenne). La copropriété a intérêt à investir dans des blocs auto-testables, ce qui en facilite le contrôle par le gardien ou un copropriétaire sans qu'il soit nécessaire de passer par une société extérieure.

Les différents types de blocs de secours :

  • Auto-testable : le contrôle du bon fonctionnement de l'accumulateur s'effectue en envoyant une impulsion à infrarouge par une télécommande vers le bloc.
  • Auto-contrôlable : un témoin reste allumé en permanence, vérification par déclenchement manuel ou automatique de la décharge des accumulateurs.
  • Blocs standards : contrôlable par une coupure de courant.